Vente de chaises, tabourets et fauteuils en ligne

0

MATIÈRES DES REVÊTEMENTS DE FINITION DES ASSISES ET DOSSIERS DES CHAISES, TABOURETS ET FAUTEUILS

Nous avons parlé des structures et carcasses des sièges, maintenant viennent les finitions des assises et dossiers. Quand les sièges sont constitués d’un seul matériau, les assises et dossiers sont donc soit tout :

  • En bois, chaises rustiques avec assises bois ou chaises contemporaines ou ergonomiques.
  • En métal, comme les chaises industrielles
  • En polycarbonate ou polypropylène, chaises de cuisine et de toutes les autres pièces de votre maison.

Venons-en aux matières de finition des assises et dossiers. On distingue plusieurs types de finition (les plus courantes) : le cannage, le paillage, les tissus, les revêtements PVC et les cuirs.

Le cannage : les brins de cannage proviennent de joncs rampants, d’Indonésie essentiellement. Depuis les égyptiens jusqu’au milieu du 20ème siècle le cannage était tissé manuellement (sur les chaises Thonet aussi). Maintenant il est tissé mécaniquement à l’échelle industrielle. La maille du cannage est la même, mais une fois tissé, le cannage est encastré dans le bois à l’aide un jonc collé dans une rainure.

Le paillage : peut être en paille de seigle pour les chaises plutôt européennes ou en paille de riz pour les chaises asiatiques. Les assises paillées sont toujours tissées à la main mais pour des questions de couts de main d’œuvre, dans la plupart des cas elles sont confectionnées dans des pays à bas coûts. On trouve encore en France des chaises 100% artisanales où le paillage est tissé manuellement. Ce sont souvent des chaises rustiques.

Assise ou dossier garni : Les deux parties peuvent être garnies de différents revêtements. Nous aurons toujours un support, soit un contre-plaqué ou aggloméré, soit une coque en polypropylène. On garnira ce dernier d’une mousse polyéther ou haute résilience.

Concernant les revêtements, ce sont :

  • Des tissus. Le fait de dire tissu fait tout de suite penser à tâches ! Actuellement une majorité des tissus sont traités anti-tâches et sont tissés avec des files en coton ou en polyester. Ils ont tous une résistance à l’abrasion minimum de 30000 tours Martindale (test de résistance) ce qui correspond largement à un usage privé. Voir conseils d’entretien dans le rubrique questions réponses.
  • Des PVC. Polychlorure de vinyle, qui ce dénommait par la marque Skai ou Ecopelle sur les produits italiens. Ces revêtements plastiques sont collés sur une toile en coton. Plus facile d’entretien, se nettoie à l’aide d’une éponge et produit de vaisselle, seules les traces de stylo ne s’enlèvent pas. L’inconvénient des PVC est que par temps chaud on peut ressentir un peu de transpiration. Ils ont aussi une grande résistance à l’abrasion. Etant donné que ce sont des revêtements plastiques, il est facile aux fabricants de créer des nuanciers de couleurs très détaillés.
  • Du cuir. Le cuir est un matériau noble mais il existe plusieurs qualités de cuir. Le cuir pleine fleur, le cuir souple rectifié, la croûte de cuir et le synderme.

Le cuir pleine fleur est le cuir dans toute son épaisseur plus ou moins corrigé des blessures de la bête et teint dans la masse. Les pores des peaux sont plus ou moins ouverts en fonction du degré de correction. Il est utilisé pour des sièges et salons de bonne qualité. Son épaisseur est minimum de 1.4 mm. Le cuir souple rectifié est un cuir de moitié d’épaisseur environ 1 mm. Il est rectifié, poncé et corrigé des blessures piqures puis un grainage est imprimé et est teint dans la masse. Ce cuir est utilisé pour des sièges, il est plus souple et plus facile à travailler. La croûte de cuir est la couche inférieure de la peau et elle est traitée et teinte en surface. C’est un cuir très rigide et utilisé pour les sièges qui sont totalement garnis dont même les pieds sont gainés de cuir. Il peut être posé directement sur les structures métalliques ou bois (pas besoin de support contre-plaqué et mousse comme pour le cuir souple). Le synderme est obtenu avec toutes les chutes des trois 1ers cuirs. C’est un cuir reconstitué à l’aide des chutes de cuir qui sont moulues pour obtenir une poussière de cuir qui est collée pour en faire des faux cuirs. Ces plaques de synderme sont comme les croûtes de cuir très rigides et peuvent être confondues avec elles. Il est de moins en moins utilisé pour des questions d’écologie.